La commune de La Oliva, riche en expressions du folklore de Fuerteventura.

Le folklore a toujours été rythmé par les « parrandas » (troupes de chanteurs et musiciens) des fêtes patronales, les réunions sociales ou encore les chants à la saison des semailles et de récolte des grains. Les contes et les légendes sont imprégnés du monde magique, principalement dans la région de Tindaya. Des traditions liées au monde religieux, comme le « Rancho de Ánimas » (le Ranch des Âmes) à Noël dans le village de La Oliva, y perdurent. Au cours de la procession de El Cotillo à El Roque, au mois d’août, à la tombée de la nuit et à la lueur des torches, la Vierge du Buen Viaje est transportée de l’ermitage de El Cotillo à El Roque.


Fêtes religieuses/h3>
Comme c’est le cas partout aux îles Canaries, le solstice d’été est éclairé par les feux de joie de la Saint-Jean, surtout à Vallebrón où l’on fête le 24 juin les réjouissances de San Juan Bautista et Nuestra Señora de Gracia. Corralejo fête les réjouissances del Carmen, en juillet, en décorant les embarcations et les « falúas » qui promènent la vierge sur les eaux.

La Vierge du Buen Viaje, à El Cotillo, est promenée par les pêcheurs. Pendant les fêtes patronales, des arts de pêche interdits tels que le « trasmallo » (la pose de filets pour attraper le poisson) sont autorisés. Ce poisson sera ensuite grillé dans une grande fête à laquelle tous participent, rythmée par les « parrandas » qui se joignent spontanément aux réjouissances.

L’été, Tindaya fête Nuestra Sra. de la Caridad, El Roque San Martín de Porres, Villaverde San Roque, Los Dolores à La Caldereta et San Antonio à Lajares.

La Oliva fête les réjouissances de Nuestra Sra. de la Candelaria au mois de février. Et en octobre, on commémore le patronage à la Vierge del Rosario.

Carnaval

La fête de l’hiver par excellence n’est autre que le Carnaval participatif et haut en couleurs de La Oliva, qui se tient annuellement au mois de mars. Pendant quelques jours, Corralejo devient la vitrine de l’imagination et la joie des habitants.

La lutte canarienne, tradition et force.

La lutte canarienne est un sport autochtone des îles profondément enraciné. Il existe des compétitions officielles à caractère insulaire et régional auxquelles participent des équipes de la municipalité de La Oliva. En outre, des luttes, généralement à caractère amical, qui jouissent d’une forte acceptation populaire, sont souvent organisées à l’occasion des fêtes patronales dans plusieurs villages.




La météo à La Oliva